A-12 BEAUTY 2016
La guerre, est une réalité empirique et immuable qui frappe depuis la nuit des temps les peuples du monde. Alors que de nombreux conflits frappent différentes régions du globe et que le développement des nouvelles technologies en permet une perception parfois quasi-instantanée, mais brut, les questions de l'image et de la représentation de la guerre semblent primordiales. Paradoxalement, la quantité de données et d'informations disponibles chaque jour sur les conflits à travers les médias ne semble pas aider à leur compréhension. L’épicentre de cette réflexion est relatif à la place que tient l’esthétisme dans le domaine militaire. Ainsi qu’a la dualité entre la perfection formelle de ces objets et leur fonction de mort et de destruction.

L'enjeu de ce livre n'est évidemment pas de faire l'apologie d'un quelconque aspect de la guerre. Il s'agit d’utiliser le graphisme comme vecteur d’interprétation et de compréhension. D’appliquer des méthodes de représentation propres au design sur des données militaires. Ces DATAs, ces diagrammes et ces cartographies sont autant d’outils graphiques pour ordonner, agencer, classer, comparer, questionner et rendre visuelles des notions et des faits dont l'horreur nous laissent trop souvent dans une distance et une abstraction proches de l'incompréhension.
Au-delà de cet enjeu, ce livre interroge l’étrange fascination esthétique qu’exerce la sphère guerrière. Il s'agit ainsi d'analyser et de chercher à comprendre en quoi ces objets de design relatifs à la guerre peuvent à la fois susciter des sentiments de condamnation morale et d'admiration esthétique ; alors même que le plus souvent la forme suit la fonction.


Retrouvez mon projet dans Étapes: №234
Sous la direction de Camille Galet